1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Installation provisoire du QG de la C.R.A.

Aller en bas 
AuteurMessage
CRA Division Westmorland
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Installation provisoire du QG de la C.R.A.   Mar 28 Oct - 20:33

En attendant que la caserne fut reconstruite, la C.R.A. avait installé son quartier général dans l'ancienne salle du conseil.
Les colonnels et autres officiers attendaient, anxieux, leur chef : Westmorland.
Il s'agisait d'un symbole clair sensé montrer au peuple que l'armée controlait désormais toute la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colonel Westmorland
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 216
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Installation provisoire du QG de la C.R.A.   Mer 29 Oct - 12:48

La salle du conseil était spacieuse et très bien éclairé. Une dizaine d’hommes étaient postée à l’entrée. Ils se mirent immédiatement au garde à vous en l’apercevant.
Westmorland entra précédé du colonel Samuel Davis, qui crachait sa chique sur les tentures et les tapis, défiant du regard le premier qui oserait lui faire une remarque. Westmorland gravit l’estrade, le silence se fit dans l’assemblé. Il dit d’une voix puissante :
« Beau travail messieurs ! L’Imperator et moi-même sommes satisfait de votre prestation ! Double ration de Whisky pour tous. ! »

Une voix s’éleva de l’assistance :

« Triple Hourra pour le Général Westmorland et le colonel Davis !! »

Toute la division reprit en cœur :*

“ Hipipip HOURRA ! Hipipip HOURRA! Hipipip HOURRA !”

Alors qu’un brouhaha doucereux se mettait en place, Westmorland fit appeler deux sergents.

« Sergents, retrouvez-moi Trévizo et Crow. Prenez garde, se sont des terroristes extrêmement dangereux !
- Bien mon Général. C’est un honneur ! » Alors que les deux hommes partaient, Westmorland ajouta :
« Une chose… » Ils se retournèrent « Je les veux vivants »
Ils acquiescèrent et partirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pietro-Luigi de Treviso
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 216
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Installation provisoire du QG de la C.R.A.   Jeu 30 Oct - 2:02

Comme il avait été repris par Javert, après son évasion, les militaires de la C.R.A. avaient transféré Treviso de sa cellule et l'avait amené dans la salle du conseil.

Treviso avait les traits tirés. Le temple de la démocratie ainsi transformé en QG militaire, quelle infamie !

Il toisa Westmorland qui était en train d'étudier des cartes, sur la grande table de ce qui fut jadis le conseil.


- Colonnel Westmorland... Vous voilà donc réinvesti... Ah... non... Il est vrai que vous êtes désormais Général. N'étant pas moi-même militaire, vous excuserez ma confusion.

Pour quelle raison m'avez-vous demandé ?

Vos nouvelles lois, précisons que j'ai eu le temps, cette nuit, en cellule, d'étudier votre nouvelle constitution, bref vos nouvelles lois stipulent que je serai jugé au tribunal d'assises par Monsieur Le Juge... Alors pourquoi m'avez vous convoqué ?

C'est sans doute que vous attendez quelque chose de moi... Mais cela étant, n'étant plus qu'un moins que rien, je me demande en quoi je puis vous être désormais utile... Je vous fais confiance pour me le dire...

_________________
------------------------------------------------------------------
Pietro-Luigi de Treviso. Président du Conseil de 1837.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1837.historyboard.net
Colonel Westmorland
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 216
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Installation provisoire du QG de la C.R.A.   Jeu 30 Oct - 16:12

Westmorland ne prêta aucune intention aux dires de Trévizo. Il ne le regarda même pas. Il attendait une nouvelle ; ou plus précisément un homme porteur d’une nouvelle. Celui-ci ne se fit pas attendre. C’était un jeune homme, lieutenant d’après ses galons, au yeux faussement innocents, rasé de prêt et au regard méprisant pour Trévizo. Il effectua un salut impeccable et dit :
« Nos alliers prussiens ont tenu leurs engagements, mon Général. Nous venons de recevoir les cent mille fusils à canons striés ainsi que les deux cents canons de quarante livres promit par les usines Krupp. »
Westmorland sourit.
« Excellente nouvelle Lieutenant »Le jeune officier salua, fit un demi-tour parfait et s’en alla. Comme s’il venait de l’apercevoir, Westmorland leva les yeux vers Trévizo.
« Ah! Monsieur L’EX - président du conseil de Métropolis, c’est un plaisir. Comment vont les affaires ? … Ah! Oui j’oubliais que vous aviez été destitué de vos fonctions… Quel dommage. Enfin passons. Si je vous ais envoyé chercher, c’est que j’ai une proposition à vous faire.
Comme vous le savez certainement, les députés socialistes se sont barricadés dans le Parlement. Etant donné que vous restez une image et un symbole de la démocratie, je veux que vous les forciez à se rendre. Dans le cas contraire, je me verrais obliger de faire sauter le Parlement. »
Il laissa le temps à Trévizo d’encaisser ses déclaration puis il reprit :
« Bien entendu, je ne vous laisse pas le choix. Si vous refusez, je me verrais dans l’obligation de vous envoyer, de force il va s’en dire, dans une de nos colonie, en Chine, près de Tibet, en tant que simple soldat. Bien-sur, sans possibilité de promotion.
Alors que dites-vous ? »

Avant que Trévizo puisse formuler une réponse, un vieil homme, avec une redingote défraîchit arriva.

« Général ! Général ! Je me nomme Alphonse de la Parmentière. Je suis un député conservateur. Je suis parvenu a m’échappé avant que les troupes républicaines n’enferment tous mes confrères dans les caves du Parlement ! Je vous en prie, faites quelques chose ! »

Le visage de Westmorland se décomposa… Cette fois Trévizo riait, il riait, riait et riait encore. Il parvient à articuler entre deux rires :

« On dirait que vos plans ne se passe pas comme prévu GENERAL »
Westmorland réfléchit une seconde, puis un éclair de cruauté lui traversa le regard. Il s’adressa à son ami Davis, qui se trouvait à présent derrière lui.
« Va me chercher les femmes et les enfants des députés socialistes et amène les sur la place, devant le Parlement… »
Samuel Davis acquiesça et partit avec plusieurs miliciens. Westmorland monta alors sur l’estrade et parla à sa Division :
« Messieurs, armez vos fusils ! Nous allons faire un carton ! » Westmorland se mit à rire comme un dément et toute son unité le suivit dans se rire d’outre tombe !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pietro-Luigi de Treviso
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 216
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Installation provisoire du QG de la C.R.A.   Ven 31 Oct - 4:06

Le président Treviso n'était désormais plus qu'un otage de ce système. Il en avait conscience.

- Certes... Monsieur Westmorland-TRELAWNEY (il insista lourdement sur le second patronyme), certes... J'irai alors très certainement en exil, dans quelque bagne, sous les tropiques... Mais avant, la loi, la vôtre, vous imposera de me faire un procès... Vous n'êtes pas sans l'ignorer... Quant au parlement, j'irai y faire un discours. Oui. J'accepte d'aller tenter de les raisonner. MAIS, avant cela, j'exige que les députés qui cesseront leur occupation soient tous amnistiés.

Treviso avait une idée derrière la tête. A cet instant précis, il songeait à la mort. Mourrir ici, aux côtés des députés résistant à l'opression, ou mourrir à petit feu au fond d'un bagne colonial, il avait choisi... Il était déterminé, lors de sa dernière tribune devant le parlement, à faire un discours dont les tyrans se souviendraient...

Westmorland toisait Treviso avec un air de profond dégout. Il ne promit rien. Et ordonna à sa garde de mener l'ex-président devant le parlement. Il ajouta quelques ordres. Au moindre faux pas de Treviso, il n'hésiterait pas à faire massacrer la foule et les députés.

_________________
------------------------------------------------------------------
Pietro-Luigi de Treviso. Président du Conseil de 1837.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1837.historyboard.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Installation provisoire du QG de la C.R.A.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Installation provisoire du QG de la C.R.A.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dérive antidémocratique du Conseil Electoral Provisoire Haitien
» [installation illegale] Khristelle - 2/03/1458
» Flash! Flash! Dissolution du Conseil Electoral Provisoire
» [PROGRAMME]Installation d'un micro[réglé]
» Amélioration du Léviathan ; Installation de la machine à vapeur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: L'Hôtel de Ville [RP] :: La salle du Conseil [RP]-
Sauter vers: