1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Ven 3 Juil - 23:37

Quelque peu contrariée, à la faveur de l'été qui voyait les députés déserter les bancs du parlement, en l'absence du président de séance habituel, un libéral, et sur insistance de l'Imperator, Chiara Antesolo, cheffe de file des démocrates, avait été chargée de présider une séance ô combien historique. Il allait en effet s'agir de voter une déclaration de guerre.

Chiara s'avança au perchoir non sans émotion songeant à ce qu'avait pu vivre son grand frère Pietro-Luigi de Treviso, durant des années. Elle était lente et précautionneuse, faisant très attention de ne pas trébucher. Ce n'était pas le moment. Certain députés la raillait. Une jeune femme à la tête de cette assemblée, cela ne leur semblait pas sérieux. Elle parvint au perchoir et entrepris son premier discours de cheffe de séance.

- Messieurs les députés, j'ai l'honneur de présider cette séance. Un honneur de circonstance et un cadeau empoisonné, cependant étant donné l'ordre du jour que l'on me donne à lire et à débattre...

Elle se tut un instant. Elle semblait très émue.

- L'Imperator, vous demande, ce jour, Messieurs les députés de décider d'aller sauver la Verdurie envahie par la Cathanie. Cette guerre sera déclarée au nom du droit des nations à disposer d'elles-mêmes... J'y vois pour ma part d'avantage un prétexte pour aller y défendre nos intérêts financiers...

Les libéraux et conservateurs se levèrent comme un seul homme.

- C'est un scandale ! Hurlèrent-il. Le chef de séance n'a pas le droit d'influencer le débat !

Elle se ressaisit. Ce serait en effet à ses député de soutenir cette idée. Elle n'était là, pour l'instant, que pour lire l'ordre du jour, veiller au bon déroulement du débat et à la validité du vote...

- Messieurs, voici les questions à trancher :

Devons-nous oui ou non nous porter au secours de la Verdurie contre l'occupant Cathane et ce dans le but de faire respecter le droit des nations à disposer d'elles-mêmes ?

Devons-nous pour se faire, organiser une économie de guerre ? Devenons-nous lancer un emprunt national auprès des métropolitains afin de soutenir l'effort de guerre ? Cet emprunt sera garantit par l'état de Métropolis, je cite, et gratifié d'un intérêt de 5% par an jusqu'à total remboursement. La sauvegarde des intérêts économiques métropolitain en Verdurie générée par cette guerre de libération, je cite encore, permettront de rembourser et de rentabiliser l'emprunt national.

Chiara semblait triste et ironique à la fois. Le Grand Architecte était étrange. Elle qui avait si longtemps souhaité le pouvoir avait été exaucée mais d'une manière qui la punissait un peu. Elle devait présider une séance contraire à ses convictions. Quelle ironie du sort. De cette expérience, elle allait sortir changée.

- Messieurs, le débat est ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave de Roop
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 0:36

La porte de l'Assemblée s'ouvrit largement et un souffle mauvais prit temps de s'y engouffrer. Escorté par un bon nombre de députés libéraux, de parlementaires et de financiers, Octave, visiblement n'ayant pas dormi depuis plusieurs jours, s'avança vers les rangs libéraux en semblant boîter. Il prit place devant, avec les chefs de file, secondé par ses plus proches acolytes. Il prit un temps notable a se saisir des documents et à redresser sa carrure à demi-morte, toujours sans un regard vers le reste de l'assistance.
Après que le silence, lourd, pesant, se soit installé parmi l'audience, Octave commença sans prêter attention à la présence de Chiara :


- Messieurs les députés, c'est parce que notre nation est en crise que je viens en personne à vous. J'ai tenu à faire ce déplacement qui m'est difficile pour tenter d'apporter avec vous des lumières sur cette affaire préoccuppante.

Il jeta un bref coup d'oeil par l'une des larges fenêtres. Les feuilles rougeâtres lui rappellaient ce début d'été bien étouffant. Un sursaut qui le prit au dos lui fit appréhender un futur au moins aussi oppressant, ce qui le fit poursuivre de plus belle en pesant chacun de ses mots :

- Je suis l'artisan de la voie de chemin de fer qui aurait pu ouvrir Metropolis au monde, mais pas celui de la voie qui guidera les soldats de Cathanie jusqu'à nos portes ! Croyez bien qu'il est encore temps, et plus que temps, de lutter et de nous unir pour faire face à l'envahisseur. Croyez-le, après avoir posé les bases de leur système autoritaire sur les verts plaines de Verdurie, c'est jusqu'à Métropolis que ces armées de barbares viendront semer misère et désolation ! Nous devons faire front commun, et lever un impôt exceptionnel pour donner aux libres citoyens l'occasion de soutenir leur pays, et de conserver leur liberté dûrement acquise par le peuple, et dûrement préservée par notre Etat.
Nous devons réunir nos forces pour sauvegarder notre nation, et ne pas connaître le même sort que notre voisin ! L'invasion de la Verdurie fut un avertissement pour notre peuple. Une alerte, un appel déchirant de la Liberté que seuls des inconscients pourraient ignorer !


Il laissa un temps pour que la rumeur naissante s'éteigne. Son discours tournait en rond, maintenant que le Ministre avait parlé, tous attendaient une réponse de la part de l'entrepreneur.

- Nous devons poursuivre la construction de la ligne. Songeons au futur ! Nous pourrons mater les forces de Cathanie car nous en avons les moyens. Nous vaincrons ! Mais ne sortons pas de ce conflit affaiblis ! Pensons à l'avenir, à l'économie d'après guerre ! La guerre ne s'éternisera pas, croyez-le !

Les bancs de gauche criaient au scandale, et même certains libéraux semblaient gênés. Octave poursuivit sans faiblir :

- Notre nation triomphera des forces du mal ! Abandonner un tel chantier serait de la folie, ce serait donner raison à un ennemi fantasmé que nous écraseront d'un revers de manche ! Devons-nous, alors que des batailles se préparent, exiger des patriotes qu'ils courent aux abris ? Des ouvriers volontaires qu'ils abandonnent une tâche dans laquelle ils mettent tout l'amour qu'ils portent à leur pays ? Non ! Ensemble, nous résisterons. Ensemble, nous résisterons !

Il s'assit avec calme sous les cris et les sifflets des députés de gauche. On demanda le silence avec beaucoup de peine.

_________________
------------------------------------------
Octave de Roop - In Gold He Trust
[L'homme de 1837 calcule au fond de son bureau victorien. Sa Victoire se dessine...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Libéraux
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 0:42

Les députés libéraux buvaient les paroles de leur leaders charismatique. Faisant taire les quelques huées du camp démocrate, ils se levèrent pour applaudire à tout rompre !

- Vive l'entreprise ! Sauvons l'esprit d'entreprise ! Apportons la liberté économique et créatrice à la Verdurie ! Levons une armée pour la sainte liberté ! Criait un député libéral.

- Oui c'est l'entreprise qui apportera le progrès et le bonheur à l'humanité en la rendant plus riche ! Pas votre égalitarisme inconcevable et dangereux ! Hurlait un autre...

- VIVE LE PREMIER MINISTRE ! TOUS POUR LA LIBERTE ! TOUS DERRIERE DE ROOP POUR LIBERER LA VERDURIE ET SAUVEGARDER LES INTERETS DE NOTRE NATION ! cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Conservateurs
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 0:46

Plus mesurés, comme toujours, les députés conservateur applaudissaient assis. Le chef des conservateur se leva au nom de ses collègues.

- Nous sommes derrière notre Imperator et en effet, nous devons rendre sa liberté à la Verdurie afin de préserver notre avenir et notre avenir dépend de nos intérêts économiques en Verdurie. Nous votons pour tous les motions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Monarchistes
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 0:50

- L'ennemi héréditaire de la sainte Nation Impériale de Métropolis, c'est depuis plus de quarante-sept génération l'état sous-développé, barabare et sale de Cathanie ! Dussions nous y perdre nos couilles, nous irons nous battre jusqu'au bout ! Qu'est-ce qu'une couille pour la mère patrie ? Pour la nôtre j'en perdrais volontiers deux ! Nous ne laisserons pas cette engeance souiller notre sol et nous irons par Dieu et par l'Imperator bouter ces cuistres de Verdurie, notre petite soeur aujourd'hui souillée, violée, martyrisée ! Nous lui rendrons sa virginité en empalant ces cuistres à leur frontière afin que cela serve de leçon à leur progéniture, pour que jamais plus, ils n'entreprennent de venir salir la blanche colombe monarchique ! DONC OUI A TOUS LES POINTS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Députés Socio-démocrates
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 0:58

Les députés socio-démocrates, minoritaires, se regardaient, atterrés...

L'un d'eux se leva sous les quolibets et sifflets de la droite.

- Madame la présidente, fit-ils en adressant un aimable sourire à Chiara. Monsieur le premier ministre. Nous sommes contre la guerre. Nous pensons que la guerre popérise les masses, qu'elle est néfaste. Nous pensons qu'il vaudrait mieux utiliser notre énergie à renforcer nos frontière et à rétablir une véritable démocratie, ici, qui nous rendrait forts et qui rayonnant de plus en plus, contaminerait peu à peu les nations voisine. Voilà quelles sont nos convictions. En ce sens, nous refusons de voter cette déclaration. Nous avons conscience que notre vote ne changera rien à l'issue du scrutin qui n'en doutons pas sera en faveur de la guerre. En faveur d'une erreur.

Il s'assit sous les huées.

- Erreur toi-même ! lança un député libéral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 1:01

La mort dans l'âme, chiara donna le coup de marteau final. celui qui rappelait à l'ordre l'assemblée pour la lecture du vote.

Elle lut brièvement et sèchement.

- L'assemblée, rassemblée ce jour, par Son Excellence l'Imperator et par Monsieur Le Premier Ministre, a tranché. La déclaration de guerre et la levé d'un emprunt d'état sont adopté à la majorité des suffrages exprimés. Maintenant la parole est à Monsieur le premier ministre.

Sur ce elle s'empressa de quitter le perchoir et de rejoindre les bancs des rangs démocrates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octave de Roop
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   Sam 4 Juil - 1:15

Octave, pressé par ses fidèles, se leva et marcha avec plus de difficulté encore vers le perchoir. On put voir, à son grand dam, qu'il boitait encore plus que lorsqu'il était entré. Toujours avec la même expression violente dessinée sur son visage, comme harrassé et victorieux, il dévisagea la salle, où déjà quelques députés socialistes commençaient à rassembler leurs affaires pour quitter la salle.
Il lut quelque chose d'indiscible, comme si il avait appris de mémoire son discours de victoire. Cela tenait plus d'une acrobatie de langage que d'un exercice de mémoire.


- Messieurs les députés, Président du Conseil. Il est temps pour nous de mener ce navire qu'est notre Etat vers des flots plus sombres. Allons en pleine tempête, et considérons cet obstacle à surmonter comme un défi. N'hésitons plus à chevaucher des océans que nous ignorons encore aujourd'hui ! Notre cause est juste, et nous arracheront à ces infâmes barbares les fleurs de la Victoire ! Dès demain sera publié le décret qui organisera auprès des citoyens de Métropolis la levée d'un impôt obligatoire visant à soutenir l'effort d'une guerre qui ne saurait tarder.
En charge des affaires privées, je plaçerai également un encart signalant que le passage à une production de guerre ne doit pas empêcher la bonne marche des anciennes entreprises, et que tous les chantiers en cours seront poursuivis.

Il y figurera enfin un extrait de la Déclaration de guerre à la Cathanie, où figurera les signatures de tous nos diplomates et le cachet de Son Excellence. Profitez encore de la dangereuse paix qui rôde par ici. Dans un mois tout au plus, nous auront pratiqué la purge sanitaire de l'Europe ! Vive Métropolis, vive notre Nation.

_________________
------------------------------------------
Octave de Roop - In Gold He Trust
[L'homme de 1837 calcule au fond de son bureau victorien. Sa Victoire se dessine...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Délibération de juillet 1839. Déclaration de guerre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan
» libération et joueur autonome..
» Libération de l'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: L'Hôtel de Ville [RP] :: Le Parlement [RP]-
Sauter vers: