1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une ombre menaçante se traçait sur les pavés

Aller en bas 
AuteurMessage
Octave de Roop
Notable
Notable
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Une ombre menaçante se traçait sur les pavés   Mer 23 Jan - 1:07

2 Janvier 1837.


Une diligence noire tout droit venant de Vienne s'arrêta près de la place publique. Deux hommes d'affaires sortirent du ventre de la bête roulante avec quelques bagages, et considéraient la nouvelle ville, humant le parfum et la fraîcheur de la cité naissante de Metropolis.

Des requins. Deux petits entrepreneurs autrichiens qui allaient lentement mais sûrement intégrer les populations, monter en puissance, et bâtir quelques temps plus tard un empire financier à l'échelle du globe.
Un homme de taille moyenne, un petit fonctionnaire à lorgnons portant une serviette en cuir à boucle d'argent, qu'il serrait nerveusement contre son torse.

A côté de lui, un homme fort fin, et très grand. La visage froid, un léger sourire naissant sur un coin de sa longue bouche fine.
Le cheveux noir, un grand pardessus noir tombant sur une paire de bottines cirées. Des gants noirs, une chemise noire, et des idées par moins anthracites. Cet homme aux allures austères était on ne peut plus plein d'ambition et de courage. Plein de volonté. Et bientôt plein d'argent.

Cet homme, c'était Octave de Roop, jeune entrepreneur, et son associé. Cette ville allait être son fief. Cette Terre, son royaume.

La révolution industrielle avait son premier représentant à Metropolis.

_________________
------------------------------------------
Octave de Roop - In Gold He Trust
[L'homme de 1837 calcule au fond de son bureau victorien. Sa Victoire se dessine...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une ombre menaçante se traçait sur les pavés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» :: ~ Une ombre menaçante sur Venise
» La lumière fait place aux ténèbres, le danger nous guette. [PV Lee - Libre]
» (RUBEN) + contre-jour et anté-ombre
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Voyage en ombre et disparition d'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: La place [RP] :: Le présentoir... [RP]-
Sauter vers: