1837
<a href="http://60gp.ovh.net/~revoluti/metropolis/" target="_blank"><b><font color="#0000">CE FORUM A ETE COMPLETEMENT TRANSFERE VERS http://www.1837revolutions.com/metropolis/<br />TOUS LES POSTS ON ETE TRANSFERES A L'IDENTIQUE, PAR COPIER-COLLER.<br />VOUS Y RETROUVEREZ EGALEMENT VOTRE COMPTE A L'IDENTIQUE.SEUL VOTRE MOT DE PASSE A ETE CHANGE ET VOUS A ETE RENVOYE PAR MAIL CAR FORUM ACTIF NE NOUS PERMETTAIT PAS DE RECUPERER NOTRE BASE DE DONNEE. NOUS AVONS DONC DU RECREER TOUS LES COMPTES AVEC PAR CONSEQUENT DE NOUVEAUX MOTS DE PASSE.<br />RENDEZ-VOUS SUR http://www.1837revolutions.com<br />FORUM ACTIF A VOULU NOUS DÉPOSSÉDER DE NOTRE BASE DE DONNÉES. NOUS AVONS PRIS NOTRE COURAGE A DEUX MAINS ET NOUS AVONS COPIE, A LA MAIN, TOUS LES POSTS DU FORUM POUR LES RECOLLER SUR LE NOUVEAU FORUM.</font></b></a>


Métropolis, la métropole de 1837... Quelle sera votre révolution ? Romantique ou industrielle ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans un coin, une lecture entre gens de bonne compagnie

Aller en bas 
AuteurMessage
Leonard Proudman
Citoyen
Citoyen


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Dans un coin, une lecture entre gens de bonne compagnie   Lun 4 Aoû - 19:59

La jeunesse Viennoise écoutait silencieuse mais amusée la lecture des derniers pamphlets en vogue dans la ville par une de leurs membres. La jolie jeune fille, tout sourire déclamait d'une voix fraiche les vers de Proudman.

Il y a dans la ville un horrible aliéné
Qui de Metropolis veut faire son asile.
Il nomme liberté sa folie avinée
Et rallie à sa cause les députés débiles.

Et il crie, et il crie, le gros corbeau crasseux!
Crapule croassant son crédo pourtant creux,
Il craint que se craquelle son verni de crâneur!
Prenez garde à ses crocs! Car il attend son heure!

Les jeunes gens ricanèrent poliment une fois la lecture achevée.

Des assonances d'intéressantes, mais Proudman m'avait habitué à mieux!

Cette œuvre n'est certes pas sa meilleure, mais je pense qu'il voulait surtout provoquer Lee Crow. Son ascension est inquiétante pour la liberté dont nous jouissons...

Nous verrons bien! Au moins, on peut encore lire des textes se moquant de lui!

Ils repartirent vers leurs demeures en plaisantant gaiement, insouciants et rêveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte Torellini, CNST
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Dans un coin, une lecture entre gens de bonne compagnie   Mar 5 Aoû - 20:01

Un valet n'avait perdu aucune miette de la déclamation et s'était empressé de la raconter à l'un des cadres de la CNST dont il faisait partie. Ce dernier le remercia et relaya la teneur du pamphlet aux plus hautes sphères.
Lee avait l'air amusé de tout cela :


<< Bien... très bien... qu'ils me raillent encore et toujours plus.... plus ces sots pourront en toute liberté me rire au nez et critiquer nos actions, plus ils se sentiront à l'abri, et plus la disparition de la démocratie leur paraîtra improbable.
Ne trouves-tu pas ça merveilleux Bénédicte ? Ils vont eux-mêmes finir par endormir leur vigilance tandis que leurs provocations resteront impunies. Il ne faudra pas hésiter à réprimer les actions entreprises par quiconque souhaiterait s'en prendre aux auteurs de ces pamphlets, aussi infamants soient-ils.
-Je comprends. Et cela serait idéal pour se débarrasser aussi de quelques anarchistes trop encombrants...
-Tu as tout compris camarade ; heureusement que tu es là pour soutenir nos effort tandis que je joue le théâtral devant les démocrates. Je te fais confiance pour mener nos actions les plus discrètes et périlleuses.
-Tu ne seras pas déçu mon ami, tu ne seras pas déçu.... >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Antesolo
Citoyen
Citoyen
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 207
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Dans un coin, une lecture entre gens de bonne compagnie   Jeu 7 Aoû - 5:13

Chiara, la soeur de Pietro-Lui De Treviso, était une romantique convaincue. Elle aimait fréquenter les milieux artistiques et écrivait elle aussi des poèmes. Elle était d'une nature calme et elle détestait les batailles dont elle n'avait que trop souffert dans son enfance. Elle était consuelle mais elle savait aussi parfoit fermement imposer son avis. Son grand-frère Pietro avait été un modèle en cela. Elle aimait cependant parfois se moquer gentillement de lui et de ses aspects exaltés.
Depuis peu, on ne parlait que de Proudman à Métropolis. Il était devenu un Victor Hugo local.
Chiara avait donc tenu à vérifier si sa réputation n'était pas usurpée.
Elle sortit ravie de cette lecture. Certes, un peu trop politique mais on n'imposait pas la révolution des sentiments sans faire preuve de fermeté contre les ennemis des sentiments.
Elle nota quelques lignes dans son calpin et decida qu'elle devrait se rendre au chalet des romantiques, un de ces soirs, afin de s'entretenir avec ce brillant auteur.
Elle le savait membre d'une importante loge maçonnique et elle voulait lui toucher du mot concernant le role des femmes dans la franc-maçonnerie. Aucune loge ne leur faisait en effet la part belle et elle voulait savoir comment changer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans un coin, une lecture entre gens de bonne compagnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans un coin, une lecture entre gens de bonne compagnie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans un coin discret...
» Dans un coin sombre
» Un coin sombre dans les Cachots
» Une choppe et ça ira mieux.
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1837 :: La Bibliothèque [RP-HRP] :: La salle de lecture [RP]-
Sauter vers: